Rodriguez Group en redressement judiciaire

Le groupe français spécialisé dans les yachts de grand luxe placé en redressement judiciaire.

Coup de tabac pour le chantier Rodriguez Group, qui vient d’être placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Cannes, avec une période d’observation de 6 mois.

En difficulté depuis le début de la crise, la société qui s’est au fil des ans, désengagée de la construction (sous-traitée en Italie), pour se spécialiser dans la conception de superyachts et dans leur commercialisation, n’a pas résisté en fin d’année au non paiement d’une échéance de sa filiale SNP Boat Service, qui faisait partie de son plan de sauvegarde.

La période de redressement judiciaire qui s’ouvre pour le groupe Rodriguez verra donc la société restructurer sa dette auprès de ses créanciers.

L’annonce de ce redressement judiciaire a d’autant plus étonné le monde de la finance, que la publication des chiffres en décembre, faisant état d’une réduction des pertes de 50% sur un an à 18 millions d’euros, avait enthousiasmé les analystes.

Las, il semble que la vente de deux belles unités attendue lors du salon de Cannes et depuis lors repoussée, n’ait pas permis à la société de passer la cap. Le chiffre d’affaires de Rodriguez Group s’est en effet établi à 56.7 millions à fin septembre, contre 78 milions un an plus tôt.

Dans un communiqué, la société indique poursuivre son activité «dans les conditions habituelles». Ce qui ne doit pas être le cas de ses fournisseurs…

This entry was posted in Actus Nautique, Bateaux Moteurs, Catamarans, Charter - Location de Bateaux, Course au large, Decoration, Design, Economie, Electronique Marine, Essais bateaux, Internet, Magazines, Mega Yachts, Non classé, Occasions Moteurs, Salons Nautiques, Tenders, Voile, Yachts, Yachts Design. Bookmark the permalink.